— Ecrire pour améliorer sa vie — Outil n°3 : La lettre de colère

Bonjour à tous!

Je vous retrouve pour ma série d’articles « Ecrire pour améliorer sa vie » avec le troisième outil :

« La lettre de colère »

Rien de pire que d’être rempli de colère et de ressentiment sans pouvoir l’exprimer. On ressasse la situation qui a déclenché ces émotions désagréables, sans pour autant trouver un moyen de s’en libérer, et ça nous ronge, ça nous « bouffe », comme on dit.

Dans ce genre de situation, j’écris une lettre de colère à la personne qui a déclenché cette colère en moi.

 

1 – Se libérer des émotions négatives

Je prends une feuille, je pense à la situation, la personne et l’émotion ressentie, et je commence à écrire comme si je m’adressais à cette personne.

Mais cette lettre je ne l’envoie pas, bien évidemment. Cela me permet alors d’écrire sans limite. Je peux écrire tout ce que je ressens, sans filtre, même si j’en ai honte et que jamais je n’oserais dire ces choses « pour de vrai ». Etant donné que je suis la seule à lire cette lettre, je peux me lâcher complètement.

L’écriture permet alors de m’apaiser, et de me libérer de ces émotions désagréables.

Après avoir exprimé toute ma colère, en général, je me sens soulagée. Mais l’exercice n’est pas fini.

2 –  Terminer par du positif

Il est important de finir l’exercice par du positif, afin de ne pas rester dans le ressentiment. Il existe 2 possibilités:

  • soit dans la même lettre, je termine par des éléments positifs (ce que je fais)
  • soit j’écris une nouvelle lettre à cette personne, « une lettre d’amour » (technique de Paul Dewandre)

C’est sûr qu’avant de commencer cet exercice, il est difficile d’envisager écrire une lettre d’amour à la personne qui a réveillé tant d’émotions négatives, tant de colère.

Et pourtant après avoir libéré toute la colère et le ressentiment, il est possible de reconsidérer la situation, d’envisager des points plus positifs, et d’être dans l’amour (ou quelque chose qui s’en rapproche).

Il y aurait 5 étapes à traverser lorsque l’on pratique cet exercice :

  1. Colère
  2. Tristesse
  3. Peur
  4. Regret
  5. Amour

 

Exemple de lettre :

Cher/ Chère …

Je t’en veux de …

Ça me met en colère quand tu fais/dis …

Je me sens blessée à chaque fois que tu fais/dis …

Je suis triste quand …

J’ai peur que /quand /de …

Je regrette …

Je te pardonne / je te demande pardon …

J’apprécie quand / que …

Je t’aime / J’aime …

Merci pour…

 

3 –  Se débarrasser de ses écrits

Une fois que j’ai rédigé ma lettre de colère, je peux soit la brûler soit la déchirer en « mille morceaux », symbole de la libération de cette colère et autres émotions négatives.

Si on choisit de la brûler, il y a 2  manières de se débarrasser des cendres :

  • soit on les jette dans un cours d’eau, soit dans les toilettes. Ce qui importe c’est l’idée de mouvement de l’eau qui emporte les cendres.
  • soit on plante les cendres dans la Terre, comme si on remettait la situation entre les mains de Mère Nature, afin qu’elle transmute ces énergies en positif.

Pour les morceaux, on peut simplement les jeter à la poubelle. Quand, je sors le sac poubelle de la maison, je me sens vraiment libérée!

 

Cet exercice me permet de me libérer d’émotions que je considère comme destructrices, d’améliorer mes relations, et d’aller vers le pardon, la clé de la sérénité et de la paix intérieure. 

 

J’espère que cet outil vous aidera vous aussi à avancer sur le chemin de la sérénité, vers un mieux-être émotionnel et relationnel.

 

A bientôt, pour le quatrième outil!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s